Select Page

Chronique TOURISME DURABLE les destinations de Aurélie Guédron – MY ECOTHENTIC GUIDE – épisode 1 : Aquitaine et Languedoc

Chronique TOURISME DURABLE les destinations de Aurélie Guédron – MY ECOTHENTIC GUIDE – épisode 1 :  Aquitaine et Languedoc

Cet article a été écrit par notre experte Made Nature Aurélie Guédron, merci d’avoir partagé avec nous des itinéraires éco-responsables, qui sont aussi une occasion de pratiquer du sport de façon plus respectueuse de l’environnement même en vacances.

 

Tout d’abord, c’est quoi le tourisme durable ou tourisme responsable ?

Il s’agit de l’application des principes du développement durable au tourisme en trouvant le bon équilibre. L’Organisation Mondiale du Tourisme (OMT) en donne cette définition : « un tourisme qui tient pleinement compte de ses impacts économiques, sociaux et environnementaux actuels et futurs, en répondant aux besoins des visiteurs, des professionnels, de l’environnement et des communautés d’accueil” L’éco-tourisme, tourisme vert, tourisme solidaire, tourisme social sont des formes de tourisme durable.

En quoi My ecothentic guide répond à ces principes ?

My ecothentic guide sont des guides de voyage axés sur le tourisme durable et personnalisables, qui réunissent :

➡ de nombreuses suggestions de balades en mobilité douce et d’activités accessibles au plus grand nombre, sur tous types de territoires (ville, montagne, mers, etc.) et en toutes saisons

➡ des recettes de cuisine pour utiliser les produits locaux

➡ des pages personnalisables pour vos notes/photos souvenir

➡ un carnet d’adresses de professionnels engagés dans une démarche environnementale et éthique

Créée en 2014, les Editions Ecothentic ont pour but de promouvoir le tourisme durable en proposant de véritables découvertes (lieux, balades…) aux touristes pour devenir un “voyageur responsable” sans même s’en rendre compte.

 

Découvrez 4 destinations que vous propose Aurélie Guédron de My ecothentic guide pour pratiquer le sport écoresponsable même en vacances :

 

Dans ce premier article nous allons vous dévoiler quelques parcours du Sud-Ouest de la France.

 

📍 Destination AQUITAINE

Escapade d’un week-end sur la Côte d’Argent, de Soulac-sur-Mer à Lacanau

▶ On commence par la découverte de Soulac-sur-Mer et ses belles villas “soulacaises” à l’esprit tantôt colonial, tantôt “art déco”, dont les noms viennent souvent de prénoms féminins avec quelques surprises qui font parfois sourire et une balade à pied le long des longues plages de sable blanc et sur le sentier dunaire, très accessible et agréable dont les panneaux expliquent la biodiversité rencontrée.

▶ Nous sommes ici sur la Côte d’Argent, très fréquentée par les cyclotouristes ! Et oui, La Vélodyssée passe par ici et nous vous proposons de la suivre en grande partie jusqu’à Lacanau en vivant au rythme auquel vous serez à l’aise, que vous soyez un grand sportif ou un cycliste occasionnel. A vous les longues pistes cyclables entre océan et forêts de pins, lacs et réserves naturelles. En quittant Soulac par le sud, vous roulerez sur les pistes cyclables bordées de pins jusqu’à Hourtin en passant par Montalivet et aurez sûrement l’impression d’être dans les Landes !

▶ Si vous partez dans la matinée, vous arriverez à l’heure du déjeuner à Hourtin Plage. Une petite baignade suivie d’un repas en terrasse pour reposer ses jambes après ces 40 kilomètres ? C’est ce que nous vous proposons car, après tout, vous êtes en vacances pour profiter !

▶ Après le déjeuner, une promenade digestive dans la Réserve Naturelle Nationale des Dunes et Marais d’Hourtin, sur les pistes cyclables à l’ombre des pins et chênes, entre océan et lac, ce qui ne peut être qu’agréable aux heures chaudes de la journée ! Le site est également classé Zone Naturelle d’Intérêt Ecologique, Faunistique et Floristique et Zone Spéciale de Conservation et de protection. Il se visite librement et si vous avez des jumelles, c’est le moment de les sortir pour peut-être apercevoir un lézard ocellé sur le sable des dunes, une libellule ou un papillon rare dans la forêt ou encore une loutre ou une des tortues cistudes d’Europe dans le lac. En septembre, vous pourrez même aller écouter le brame du cerf !

▶ Allez voir la lagune au niveau du village de Contaut où des passerelles ont été installées pour faciliter la visite, puis rendez-vous à la Pointe de Piqueyrot pour admirer le beau point de vue sur le lac d’Hourtin et de Carcans, 2ème plus grand lac naturel d’eau douce de France, depuis la pointe du Gaouléou. Enfin, rejoignez par la piste cyclable la route des phares au milieu de la forêt pour vous rendre de l’autre côté du lac, à Carcans. Vous avez très certainement assez pédalé pour aujourd’hui, non ? Allez, l’heure est venue de se poser côté océan ou côté lac, à vous de choisir ! Bonne soirée et une belle nuit !

▶ Ce matin, que vous ayez choisi Carcans plage ou Maubuisson au bord du lac, la suite du périple se fera par la voie verte qui part au sud de Maubuisson en direction de la Réserve Naturelle de l’Etang du Cousseau qui mérite une petite halte promenade et du lac de Lacanau. On y retrouve les principaux milieux naturels des Landes de Gascogne. Bien que l’on se trouve en Gironde, les paysages et la végétation sont souvent à s’y méprendre ! L’arrivée à Lacanau se fait par Le Moutchic, village tout au nord du lac de Lacanau où vous trouverez une longue plage aménagée et plein d’espaces idéaux pour un pique-nique et pourquoi pas une petite sieste !? Vous êtes à moins de 5 km de Lacanau Océan, station balnéaire et spot de surf de renom qui accueille chaque année le championnat du monde, le Lacanau Pro.

▶ Là-bas, vous rejoignez de nouveau La Vélodyssée qui continue le long de l’Atlantique jusqu’au Cap Ferret, bassin d’Arcachon et jusqu’à Hendaye. J’espère que votre week-end vous a plu.

 

📍 Destination LANGUEDOC 

Pour cette escapade languedocienne, je vous propose de partir dans le Gard à travers la petite Camargue avant de vous plonger dans le bleu de la Méditerranée et dans une culture forte d’une tradition séculaire.

Pour rejoindre notre destination quoi de mieux que le “train à 1 euro” ? Cette action mise en place sur quelques lignes par la région Languedoc-Roussillon en 2011 s’est étendue à tous les départements depuis 2015. Aller vers les Cévennes ou à la mer pour 1€, c’est écolo, économique et pratique.

▶ Notre première étape sera Vauvert : la commune la plus vaste de la petite Camargue. Principalement rurale, elle se situe à la fois au sein des costières de Nîmes et de ses grands vignobles qui détiennent plusieurs AOC et des roselières et étangs du Charnier et du Scamandre. La culture taurine est ici très présente. Du printemps à l’automne on vit au rythme des bandido, abrivado et courses camarguaises.

▶ Un petit point histoire sur Vauvert ? Vauvert aurait été habitée dès la préhistoire et à l’époque romaine d’après les éléments retrouvés à différents endroits de la commune (squelette, objets et restes de villa romaine). Pour la première trace écrite il faudra attendre le 9ème siècle. La ville peut se vanter d’un riche passé religieux et historique. Aujourd’hui il ne reste que l’église Notre-Dame de l’assomption du 17ème siècle et le Grand Temple du 19ème siècle, les guerres de religion étant passées par là…

▶ Si nous avons choisi de vous emmener ici, c’est qu’il y a de très beaux parcours à faire à vélo… Vous nous suivez ? Nous allons parcourir l’une des boucles cyclo-découverte qui part de la ville. Avant toute chose, il vous faudra un vélo que vous pourrez louer sans difficulté à Vauvert. 2 options s’offrent à vous, quel que soit votre choix les panoramas seront splendides !

➖ La première boucle, appelée “La Camargue gardoise” sera tout public. Soyez prudents car sur une grande partie de ces itinéraires les véhicules sont admis, certes à vitesse limitée, mais ce n’est pas une piste cyclable sauf pour la partie de voie verte de Vauvert à Gallician. Rendez-vous donc rue Fanfonne à Vauvert, départ de la boucle Camargue gardoise pour une balade d’environ 3 heures. Nous vous conseillons de découvrir pendant ce parcours Gallician. Ce charmant petit hameau de 1 000 habitants et son petit port de plaisance ont pour activité principale la viticulture. Nous sommes toujours dans les costières. Vous remarquerez que les maisons viticoles se reconnaissent facilement de par leurs grandes portes. N’hésitez pas à aller à la rencontre des vignerons. Donnez ensuite quelques coups de pédales pour aller admirer la vue depuis le pont du canal du Rhône à Sète sur les étangs (Charnier, Crey, Scamandre) et, après un léger retour en arrière, c’est parti pour la découverte de la Camargue gardoise, ses marais, ses prés et ses vignes.

➖ La deuxième boucle “les Costières” s’adresse aux plus sportifs car elle fait 40 kilomètres. Elle part également de Vauvert mais vous emmène cette fois au nord-est par la route des Salines de Vauvert puis l’on pédale entre vignes et bois en passant à proximité de Beauvoisin et Franquevaux plus au sud jusqu’à Gallician où vous pourrez emprunter la voie verte cette fois en direction de Vauvert. Pour cette boucle, bien qu’il n’y ait pas de fort dénivelé, une bonne condition physique est conseillée ou tout simplement l’envie de faire une longue promenade.

▶ La réserve du Scamandre se trouve à 5 kilomètres de là, route des Iscles. Le nom de Scamandre viendrait de la légende l’Iliade dans laquelle Héraclès, fils du dieu grec Zeus aurait creusé une source d’eau nommée Scamandre. C’est l’un de nos coups de cœur de petite Camargue ! Elle est l’une des plus grandes roselières européennes, qui fera l’objet d’une balade de 15 minutes à 1 heure 30. Elle se situe à 12 kilomètres au sud de Vauvert. Le seul point négatif : on ne peut pas s’y rendre en transports en commun. Vous pourrez y aller sans problème en vélo en prenant de nouveau (si vous avez fait l’une des boucles cyclo découverte) la voie verte entre Vauvert et Gallician puis en continuant vers le sud sur la D779, en passant entre les étangs du Charnier et du Crey. Différents sentiers très agréables et accessibles pour tous, y compris en fauteuils roulant ou poussette, sont aménagés, les uns sur pilotis, les autres sur des chemins. Des observatoires sont installés pour pouvoir admirer les différentes espèces d’oiseaux comme les tamaris, les hérons ou encore l’ibis falcinelle mais aussi d’autres espèces que vous aurez peut-être la chance de voir dans les marais comme le ragondin, la reinette ou enfin, dans les grands champs, le taureau de Camargue. Un conseil : garder vos distances !

▶ Au retour de cette balade, vous pourrez rejoindre Aigues-Mortes depuis Vauvert en train pour 1€. Plein d’autres idées de balades dans ce coin d’Occitanie vous attendent dans le My ecothentic guide Languedoc. De quoi remplir vos jours de vacances ou vos week-ends en beauté !

 

Cliquez ici pour découvrir encore plus de destination !

About The Author

Caroline Mermet-au-Louis

Etudiante, pas très sportive mais grande supportrice, elle est sensible au respect de l'environnement et ne se déplace jamais sans sa gourde (Vous aussi dites au revoir aux bouteilles en plastiques) !

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Newsletter

Rejoignez-nous pour recevoir les dernières infos !

Merci de vous être abonné, à très bientôt!