Sélectionner une page

Conférence de Cyril Dion : des actions pour sauver l’humanité et notre planète et dessiner un avenir heureux pour chacun

Conférence de Cyril Dion : des actions pour sauver l’humanité et notre planète et dessiner un avenir heureux pour chacun

Conférence de Cyril Dion : Transformer notre regard et agir plus vite pour notre planète

Nous avons eu la chance d’accueillir Cyril Dion jeudi à Annecy, écrivain, réalisateur du film DEMAIN et co-fondateur de Kaizen et du mouvement Colibris. Deux heures de constats, d’échanges et d’idées concrètes pour redresser la barre et que l’humanité ait des chances d’aller bien, voir même d’aller mieux qu’elle se porte actuellement… et cela passe par la santé de notre planète.

MADE NATURE, qui a pour mission d’agir pour un sport plus écoresponsable en informant les sportifs, en soutenant les marques écoresponsables et en favorisant la vente d’occasion, la réparation et l’économie de proximité, a trouvé beaucoup d’inspiration dans cette soirée positive et concrète, qui a rassemblé près de 700 personnes.

Voici ce que nous avons retenu des propos de Cyril Dion.

  • Première étape : imaginer une nouvelle histoire

Rob Hopskins dit que “la difficulté de transformer la société vient de notre difficulté à l’imaginer”. Nous vivons une crise de la créativité !

Comme exprimé dans le livre Sapiens, l’Homo Sapiens a survécu car il a su s’organiser, en mobilisant un grand nombre de personnes, autour de mythes ou d’histoires : les entreprises, les religions, les courants de pensée comme le capitalisme sont des exemples d’histoires autour desquelles les hommes se sont organisés. Ils n’ont pas d’existence concrète, ce sont des idées, et nous les faisons  perdurer.

Le mythe qui est en vigueur en ce moment est le capitalisme. Son récit : plus vous aurez de l’argent, plus vous pourrez vous acheter de choses, et plus vous serez heureux. Aujourd’hui l’ensemble de la société s’est organisée autour de ce mythe. En observant les inégalités, on se rend compte que ce système profite à quelques uns, qu’il y a beaucoup de gens pauvres, et que de plus, l’acquisition de biens ne nous rend pas heureux et détruit la nature dont nous faisons partie… et par conséquent détruit l’être humain.

Les constats alarmistes ne font qu’augmenter l’angoisse et nous sentir impuissants devant l’ampleur de la tâche à accomplir pour faire évoluer le système dans lequel nous sommes. De plus, la vie trépident que nous menons nous empêche de réfléchir et de faire preuve de créativité pour envisager une autre solution, un monde qui nous convient, meilleur que celui dans lequel nous vivons : nous sommes pressés, fatigués, et quand nous pouvons enfin respirer, nous fuyons : sorties, voyages au bout du monde… pour arrêter de penser et de nous faire des soucis.

Si nous voulons changer la société, changer le monde, nous devons d’abord l’imaginer. Nous devons créer une nouvelle histoire, et être un grand nombre à y adhérer. Pour cela, il nous faut se dégager du temps pour imaginer, être créatif et échanger entre nous, comme ce fut le cas lors de la conférence ou nous avons échangé avec nos voisins sur le monde idéal dans lequel nous aimerions vivre.

  • Passer à l’action : rétablir un dialogue, retrouver un sens à sa vie et un lien fort avec la nature, procéder par petits pas

Créer des espaces de conversation pour rétablir le dialogue dans notre société

Face à la colère (comme celle des gilets jaunes), aux déplacements de population, aux ressources qui viennent à manquer, il est urgent de réussir à échanger entre nous et de confronter des points de vue différents. Pour y parvenir, nous devons organiser des espaces de conversation. Cyril Dion a proposé plusieurs idées inspirées d’autres pays : les assemblées citoyennes (Irlande), les referendums (Suisse).

L’augmentation de la température prévue à échéance 2050 ou 2100 (entre 4 et 5°) va rendre toute une partie de la planète inhabitable et générer des migrations. Si nous ne sommes par prêts à dialoguer et trouver des solutions, nous allons vivre de graves conflits. Construire des communautés composées de personnes d’horizons différents, qui trouvent des solutions, est un priorité !

Faire ce pour quoi nous sommes faits

La compulsion à consommer vient en partie du fait que nous ne sommes pas heureux, car bien souvent nous ne faisons pas, dans notre travail, ce pour quoi nous sommes faits. Si chacun retrouve un sens à sa vie, il se sentira bien, complet et n’aura plus besoin de se divertir de l’essentiel. Pour cela, plusieurs pistes de réflexion émergent :

  • Dénicher les talents chez les enfants : faire en sorte que les enfants soient orientés dans la voix qui leur convient, les aider à découvrir leurs talents et leurs passions
  • Mettre en place le revenu universel pour permettre aux gens de se reconvertir (réforme structurale)
  • Mettre son énergie, son temps de travail au service de la société et de la nature
  • Se remettre en lien avec la nature : nous faisons partie de la nature et nous sentirons bien en nous ressourçant auprès d’elle, les arbres, les animaux… et en la respectant
  • Partager les tâches contraignantes entre tous : il n’y aura plus des personnes qui font “le salle boulot” et les autres, mais chacun prendra quelques heures chaque semaine pour faire le travail d’intérêt général, ce qui nous fera peut être trouver des solutions pour rendre ces tâches moins pénibles…

Cela aura pour conséquence de réduire les activités qui ne sont pas utiles à la société, le gaspillage, et de rendre chacun plus heureux.

Fonctionner par petits pas

Chaque semaine, nous pouvons mettre une action en place pour aller dans le sens de la société que nous avons imaginé.  Si la tâche est trop grande, nous allons nous décourager ! De même si nous souhaitons perdre du poids, c’est la succession d’actions tout au long de l’année qui va nous permettre d’évoluer.

  • Aujourd’hui, quelles actions ?

Nous vivons actuellement des crises environnementale et sociale et pouvons trouver ensemble des solutions pour sortir de ces crises et construite le monde de demain.

“Montrons que nous français, sommes capables de nous lever en masse pour des intérêts plus grands que nous. Les révolutionnaires de 1789 se sont enflammés pour le prix du pain, pour que cesse la famine, pour que les inégalités diminuent. Mais ils ne se sont pas arrêtés là. Ils ont créé les droits de l’homme et du citoyen. Vous vous êtes dressé pour l’essence, pour les taxes, créons ensemble une société où la survie de tous est plus important que les profits de quelques uns.”

Par rapport au mouvement des gilets jaunes, Cyril propose les actions suivantes et appelle le mouvement écologiste et les Gilets Jaunes à s’unir autour de trois objectifs :

– redistribuer la richesse par une taxe sur les transactions financières et permettre à chacun de vivre dignement (par exemple en instaurant un revenu universel financé par ladite taxe)
– taxer les principaux pollueurs et émetteurs de GES pour financer la transition écologique (70% des émissions viennent aujourd’hui de 100 entreprises : https://www.sciencesetavenir.fr/…/100-entreprises-responsab…) comme le propose Attac France (Officiel) (https://france.attac.org/…/basculer-la-fiscalite-carbone-su…)
– transformer nos institutions avec instauration du référendum d’initiative populaire et création d’assemblées citoyennes tirées au sort pour modifier la constitution

Pour lire l’article complet de Libération: https://www.liberation.fr/debats/2018/12/03/gilets-jaunes-venez-marcher-pour-le-climat_1695741?fbclid=IwAR15QNcWmoN3uyFdyUiHSeeNb5Xeojkast9da-uiHKFAqxW5cTJIMyfflnE

 

A la fin de la soirée, l’organisateur de la conférence, Sébastien Henry de Grandir et Créer a demandé aux associations au service de l’environnement présentes dans la salle de monter sur scène. Et là ce fut une excellente surprise : ce ne fut pas quelques associations, mais une vingtaine d’associations qui étaient représentées !! Les Colibris, La Gentiane, Eau, Neige et Glace, Greenpeace, FPO 74, Fermaculture, ADAR, Les habitants, Le Repair Café, CJD, …. la preuve que le changement est déjà en action, les forces mobilisées, et que chacun peut d’ores et déjà rejoindre ces associations et commencer à agir pour l’humanité et pour protéger notre planète !

Association liées à la protection de l’environnement et au social présentes lors de la conférence

A propos de l'auteur

Laisser une réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MADE NATURE

MADE NATURE, le site des sportifs écoresponsables qui souhaitent pratiquer leurs sports favoris de manière responsable & durable !

SUIVEZ-NOUS !

Thématiques

Newsletter

Rejoignez-nous pour recevoir les dernières infos !

Merci de vous être abonné, à très bientôt!