Reading Time: 3 minutes

Au cours du mois de Mars, j’ai eu la chance de voir deux films exceptionnels : Demain et En Quête de Sens. Dans la série des films qui m’ont bouleversé, j’ajouterai aussi Home de Yann Arthus Bertand.

Voici ce que j’ai retenu de ces documentaires qui abordent les sujets du développement durable et humain, avec un seul et unique objectif : retrouver le chemin du bonheur.

Les 3 raisons pour lesquelles j’ai aimé ces documentaires:

1. Des solutions aux problèmes : Quelles sont les alternatives pour vivre dans un monde plus respectueux des hommes et de la nature, en paix, dans tous les sens du terme et retrouver le bien être lié à l’harmonie avec la nature et les autres hommes et êtres vivants ? Les documentaires montrent des solutions concrètes.

« Partout dans le monde, des solutions existent » : Demain aborde les thèmes de l’agriculture, la monnaie, la démocratie, le recyclage, l’industrie pour terminer avec l’éducation. Nous avons désormais les clés pour « inventer le nouveau monde ». Actuellement en période de transition, nous devons réinventer la société pour continuer à vivre dans de bonnes conditions : à nous de décider quelle voie nous choisissons de suivre.

2. Un voyage « aux quatre coins du monde » : En recoupant les informations, les auteurs constatent que les réponses sont les mêmes partout dans le monde et que les conclusions des spécialistes, scientifiques, psychologues, guérisseurs ou philosophes se rejoignent!

3. Une analyse en profondeur : Les auteurs décortiquent les solutions actuelles et font appel à des experts pour nous expliquer leurs principes et les raisons pour lesquelles on ne peut pas continuer à consommer tel qu’on le fait aujourd’hui.

Pourquoi ces films sont-ils importants ?

• Ils donnent le power !
Vous ressortez des projections en pleine forme : enfin vous vous sentez compris ! ce qui est dit est vrai, au fond de vous vous le savez ! Ce n’est pas pour rien que le film Demain compte plus de 800000 entrées !
Ces documentaires nous touchent en tant qu’être humains car pour la plupart, nous sentons bien qu’il nous manque quelque chose, ou que quelque chose ne tourne pas rond… ils ont l’avantage de mettre le doigt sur cela et nous donnent du courage pour agir. Nous ne sommes plus seules : toutes ces personnes, dans le film et dans la salle, sont comme nous !

• Seul le positif crée le changement
« Plus les discours sont alarmistes, moins les choses bougent chez le consommateur » : c’est le sujet de la chronique de Laurence Haurat Dans l’émission Le magazine de la Santé du 4 avril 2016. La psychologue-nutritionniste démontre que lorsqu’on informe les personnes sur les sujets fâcheux (pesticides, sucres, viandes, impacts de la surconsommation sur la planète, etc), elles adoptent une attitude très négative de repli sur eux-mêmes au lieu de changer leur comportement.
Elles vont avoir tendance à ne rien changer car les infos reçues sont trop anxiogènes et parfois contradictoires (exemple du saumon, riche en omégas 3 mais contient des métaux lourds) : les gens sont perdus et ne savent pas qui et quoi croire (phénomène de dissonance cognitive).

Une solution ? oui, le positif est importance car :

  • L’Homme a besoin qu’on lui dise vers quoi aller, pas seulement ce qu’il ne doit pas faire,
  • Le changement inquiète et la marche ne doit pas être trop grande : il faut quelques petites touches de changement à la fois,
  • Les bénéfices doivent être concrets et rapides : par exemple changer un seul repas par semaine et non pas tous les repas, manger moins de viande mais de la meilleure viande (bénéfice).

En montrant des solutions concrètes qui existent dans le réel, et non pas un constat alarmiste, ces documentaires amorcent le changement qui se fera par chacun de nous.

Vous pouvez organiser des projections de ces films : liens

Voici quelques références citées dans les documentaires :

  • ”Rien ne peut arrêter une idée dont l’heure est venue ” Victor Hugo.
  • Terra Madre http://www.terramadre.info/en/
  • Les incroyables comestibles
  • Les colibris
  • Fermaculture