Select Page

L’analyse du Cycle de Vie (ACV) qu’est-ce-que c’est ?

L’analyse du Cycle de Vie (ACV) qu’est-ce-que c’est ?

Un grand nombre d’entreprises se mettent à l’oeuvre pour réduire au maximum l’impact de la fabrication des produits et services sur l’environnement. Mais comment évaluer l’impact environnemental de la conception d’un produit à toutes les étapes de son cycle de vie ? Quelles sont les bonnes pratiques à mettre en place ?

Il existe un outil scientifiquement élaboré et reconnu qui permet d’évaluer cet impact environnemental : l’ACV, l’Analyse du Cycle de Vie.

🍀 Qu’est-ce que l’ACV ?

Selon le Pôle éco-conception, une association qui soutient le développement de mode de consommation et de productions durables, l’ACV peut se définir comme :

« Une technique d’évaluation des aspects environnementaux et des impacts environnementaux potentiels associés à un système de produits ». (ISO 14044)

L’ACV est aujourd’hui considérée comme étant la méthode la plus développée en matière d’évaluation des impacts environnementaux lors de la conception d’un produit.

Nous vous proposons de découvrir l’ACV plus en détail avec cette courte vidéo présentée par le Pôle éco-conception :

 

 

Non seulement l’ACV permet d’évaluer l’impact écologique causé par la confection d’un produit, mais elle peut également être utilisée autrement, par exemple :

👉 Pour développer de nouveaux produits éco-conçus

👉 Pour comparer l’impact environnemental de la production d’un produit par rapport à un autre

👉 Pour communiquer sur les produits éco-conçu, l’ACV sert de garantie afin de rendre crédible processus de production écoresponsable d’un produit

👉 Pour faire connaître davantage les moyens de productions responsables et les réglementation à suivre afin de réduire au maximum l’impact environnemental de la conception d’un produit.

 

🍀 Comment cette analyse est-elle mise en place ? Quels critères sont analysés ?

Selon Samuel Mayer, Directeur du Pôle éco-conception et management du cycle de vie : “Il existe une norme internationale ISO 14 062 qui définit le différentes étapes du processus d’éco-conception”.

Le processus de l’ACV suit une démarche de 4 étapes :

👉 Définition des objectifs et du champs de l’étude : Cette première étape vise à mettre en place  les objectifs de l’étude, à effectuer un benchmark des données à rechercher et des sources à exploiter.

👉 L’analyse de l’inventaire : Afin de mieux discerner l’impact environnemental d’un produit, la technique de l’ACV évalue les flux entrants – c’est-à-dire les énergies nécessaires lors de la conception du produit- et les flux sortants du produit – c’est-à-dire les l’impact environnemental du produit une fois conçu et utilisé par un usager.

👉 Évaluation des impacts : Une fois les flux entrants et sortants étudiés, ceux-ci sont convertis par un logiciel de modélisation afin de pouvoir plus facilement analyser les résultats.

👉 Interprétation des résultats

 

🍀 Quels impacts sont mesurés ?

L’ACV permet de calculer une grande variété d’impacts et d’indicateurs environnementaux. On retient 3 principales catégories d’impact :

🌳 Les impacts sur les dommages écologiques : changement climatique, effet de serre, acidification des eaux de pluie, pollution des écosystèmes aquatiques …

🌳 Les impacts sur les dommages sur la santé : détérioration de la couche d’ozone, pollution de l’air, pollution par des déchets radioactifs …

🌳 Les impacts sur la diminution des ressources : consommation d’énergie, épuisement des ressources naturelles …

Retrouvez toutes les catégories d’impacts juste ici.

🍀 Mais finalement, qui met en place cette analyse ?

Certaines entreprises françaises et internationales du sport outdoor, sont en quête de changement dans leur processus de production pour limiter leur impact sur l’environnement. Voici 4 exemples de ces initiatives :

 🌿 Patagonia

Patagonia, LA marque de référence du sport outdoor écoresponsable, innove toujours plus sur son impact environnemental :

“La raison d’être de Patagonia est la suivante : « fabriquer les meilleurs produits en minimisant notre impact sur l’environnement, et utiliser le monde des affaires pour inspirer et mettre en place des solutions à la crise environnementale »”.

 

 

Les engagements de Patagonia sont nombreux :

  • réduire l’impact environnemental de l’entreprise et de sa chaîne d’approvisionnement,
  • soutenir les militants locaux par le versement d’une taxe pour la planète,
  • utiliser la voix de l’entreprise pour plaider en faveur d’un changement du système,
  • rendre ses clients indépendants en fabriquant des produits de qualité réparables,
  • encourager des pratiques régénératrices dans l’élevage et l’agriculture
  • créer une nouvelle approche des affaires en soutenant les projets de ceux qui partagent les mêmes valeurs que la marque.

 

 🌿 Lafuma

La marque française de sport outdoor est elle aussi particulièrement engagée dans une démarche de développement durable. Dans ses démarches, Lafuma s’engage notamment à développer des produits de qualité et durables, éco-concevoir l’ensemble de ses produits et packaging, privilégier systématiquement l’achat de matières certifiées ou encore à s’engager envers des associations environnementales et sociales.

L’entreprise dispose également d’un label : le label Ecolife® qui consiste à sélectionner des matières ayant un faible impact sur l’environnement.

“Limiter les impacts environnementaux et sociaux durant le cycle de vie d’un produit est l’engagement responsable Ecolife® de Lafuma.”

 

 🌿 Vaude

Ce n’est pas la première fois que nous parlons de Vaude, une marque de référence de l’équipement sportif écoresponsable. En termes d’enjeux environnementaux, la marque fait partie des précurseurs de la conception d’équipement sportif à faible impact écologique. Pour eux, l’enjeu crucial réside dans les méthodes et lieux de production. Pour cela, Vaude a développé un processus d’approvisionnement “chirurgical” avec pour objectif d’atteindre un bilan carbone nul. 

 

Les produits Vaude sont 100% éco-conçus et sont fabriqués au maximum à partir de matériaux durables tel que la fibre de bois, des bio plastiques issues d’huile végétale de ricin, du chanvre, des fibres de Kapok ou encore des plastiques provenant de bouteilles recyclées. Vaude est également très transparente sur ses moyens de fabrication de ses produits.

 

 🌿 Picture

Depuis sa création, Picture oeuvre dans la création d’équipements sportifs 100% écolo. Nous avions réalisé un reportage sur la marque l’année dernière. Lors de notre interview, Julien Durant, co-fondateur de Picture, nous explique l’engagement de la marque  :

Chez PICTURE, nous avons été pionniers dans l’univers du sport car notre gamme est depuis 2016, 100% PFC FREE. Cette démarche triple le coût de l’imperméabilisation, mais nous ne l’avons pas répercuté sur le prix de vente.

Picture est une marque engagée auprès de ses clients afin de leur proposer des produits de haute qualité à un coût accessible et ayant un très faible impact sur l’environnement.

Si vous souhaitez en savoir plus sur la marque Picture et ses engagements, vous pouvez retrouver notre article sur la marque juste ici.

Retrouvez également toutes les informations sur l’engagement responsable de Picture sur leur site.

 

Vous souhaitez en savoir plus sur l’ACV ? Retrouvez toutes les informations techniques ici !

About The Author

Chloé Demaison

Etudiante engagée pour la cause animale et environnementale, elle adore l'air frais de la montagne et grimpe sur son vélo dès qu'elle en a l'occasion.

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MADE NATURE

MADE NATURE, le site des sportifs écoresponsables qui souhaitent pratiquer leurs sports favoris de manière responsable & durable !

SUIVEZ-NOUS !

Thématiques

Newsletter

Rejoignez-nous pour recevoir les dernières infos !

Merci de vous être abonné, à très bientôt!