Select Page

L’industrie textile outdoor face au défi environnemental

L’industrie textile outdoor face au défi environnemental

Le 12 avril 2019, devant une grande enseigne parisienne, le collectif Extinction Rebellion, menait “une Action de sensibilisation et de dénonciation de l’industrie du textile, deuxième industrie la plus polluante du monde.” Que l’on adhère ou non à ces modes d’interventions directes, force est de constater que la prise de conscience des enjeux écologiques n’a jamais été aussi globale et radicale de la part de la population que ces derniers mois. Certaines marques l’ont compris depuis quelques années déjà quand d’autres s’engouffrent seulement dans la tendance.

Quid du secteur de l’outdoor ?

Ce dernier, plus qu’un autre, est sous le feu des projecteurs : Comment proclamer son amour pour la planète à longueur de photographies et de slogans faciles si les pratiques de production, environnementales et sociales, viennent bafouer ces grandes déclarations ?

Bien loin des promesses de pacotille du greenwashing, certaines marques ont mis en place une démarche d’innovation et de changement réelle. Certaines grandes marques, sans être identifiées d’emblée comme éco-responsables ont aussi lancé leur gamme écoresponsable.

Alors, opportunisme ou lame de fond ?

Elles ont sans doute compris que seule une réforme en profondeur de leur approche et de leurs objectifs pourra leur être économiquement et socialement profitable sur le long-terme. Bien sûr, la situation est complexe. Et à situation complexe, il n’existe pas de solution simple. C’est pourquoi, nous vous fournirons quelques clés pour comprendre les enjeux de l’industrie textile et parvenir à des choix d’achats plus judicieux. Nous donnerons aussi la parole, chaque mois, à des acteurs audacieux de l’industrie, afin de mettre en valeur les initiatives les plus inspirantes, débusquer les fausses bonnes idées et recueillir l’avis d’experts sur la question de l’innovation et de l’environnement.

Quel matériau privilégier : fibres naturelles ou synthétiques ? Et produits recyclés ? Sont-ils aussi recyclables ? Le bio-sourcé est-il forcément biodégradable ? Les éco-labels sont-ils fiables ? Et le bien-être animal dans tout ça ? Où mes vêtements sont-ils produits et dans quelles conditions ? L’achat vraiment responsable existe-t-il ?

Autant de questions légitimes qui se bousculent dans la tête du consommateur, même averti. Alors, défrichons !

 

L’industrie textile en chiffres :

L’industrie textile génère plus de CO2 que le trafic aérien et maritime réunis. Elle serait la 2e industrie la plus polluante après celle du pétrole.

  • 74 millions de tonnes : La quantité de fibres textiles produites dans le monde chaque année. 1/3 de fibres naturelles, 2/3 de fibres chimiques.
  • 700000 tonnes : La quantité d’articles vendus en France chaque année. (environ 100 tonnes sont collectées pour du recyclage ou des dons aux associations)
  • 200000 litres : C’est la quantité d’eau nécessaire à la production d’une tonne d’articles textiles (soit 14800 milliards de litres d’eau par an).

La part des fibres synthétiques ne cesse d’augmenter

Cycle global de l’industrie textile et ses potentielles conséquences environnementales et sociales .

Photo by Vignesh Moorthy on Unsplash

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

MADE NATURE

MADE NATURE, le site des sportifs écoresponsables qui souhaitent pratiquer leurs sports favoris de manière responsable & durable !

Thématiques

Newsletter

Rejoignez-nous pour recevoir les dernières infos !

Merci de vous être abonné, à très bientôt!